A quoi ça sert ?

Dans le jargon informatique, lorsque l’on « merge » cela signifie que l’on fusionne plusieurs fichiers en un seul. Service-Public.fr compte une dizaine de développeurs. Chaque développeur a une copie du site sur son poste et procède aux modifications ou évolutions qui lui sont confiées. Lorsque son travail est accompli, il « merge » (reporte) ses corrections dans les fichiers réellement utilisés pour le site. Il arrive bien entendu que plusieurs développeurs aient fait des modifications concernant le (s) même (s) fichier(s), chacun pour les besoins de sa tâche. Le danger est alors qu’ils essaient de le faire tous les deux au même moment : les corrections de l’un risquent alors d’être écrasées par l’autre. C’est pourquoi il a été prévu qu’un seul « merge » à la fois puisse être effectué en n’ayant le droit de le faire que si l’on est en possession du témoin : la fameuse anni-balle de merge photographiée ci-dessous. Une fois le « merge » accompli, on la rend de nouveau disponible en la replaçant dans son nid.

Naissance d’une légende :

Anniballe.jpg

Au commencement était une petite balle, simple et ronde. Un jour, lors d’une pause méridienne d’hiver, pour égayer ce temps grisâtre, quelqu’un apporta une machine à pompon et on changea la petite balle par un pompon coloré. Passé de main en main, le pompon prenait peu à peu une place importante au bon déroulement des opérations. Mais le temps passa et le pompon perdit ses poils à l’approche de l’été : la situation était désespérée.

Quelques jours plus tard, un appel à l’aide d’un père de famille travaillant sur le plateau vient à bout du problème. Il semblait qu’une créature ronde dotée de poils violets fasse vivre un enfer à sa famille. On décida alors de ramener la bête sur le plateau de service-public.fr, afin qu’elle soit domptée et rendue utile pour ne plus embêter d’honnêtes citoyens. C’est ainsi que la créature fut baptisée Anniballe de Merge, de par ses deux gros yeux globuleux la faisant ressembler à un personnage sorti tout droit d’un conte fantastique.

Depuis lors, la bête vit des jours heureux et est devenue la mascotte officielle des développeurs, l’Anniballe du plateau de Service-Public.fr.