Le Daily stand-up dont nous vous avons déjà parlé lors d’un précédent article (le lien sera mis une fois l’article publié) se déroule devant un tableau « rempli » de notes repositionnables (que les lecteurs les plus avertis de ce blog auront reconnu d’un précédent article.)

Le_Kanban.png

Ce tableau s’appelle un Kanban et joue un rôle primordial dans l’organisation du travail de l’ensemble des équipes travaillant en méthode agile.

Le Kanban représente un « processus » de création, de développement. Son affichage sous forme d’un grand panneau sur le mur permet à chacun, y compris le « simple passant » de visualiser à tout instant ce qui est accompli, ce qui est en cours, ce qui reste à faire.

Chaque tâche est inscrite sur une note repositionnable et traverse les colonnes de ce tableau virtuel de la gauche vers la droite au fil de l’étape en cours d’accomplissement (à rédiger, à développer, à recetter, à envoyer en production…). L’ordonnancement vertical sert à indiquer le niveau de priorité : les tâches situées le plus haut doivent être traitées avant les autres.

Un code couleur permet d’identifier rapidement de quel type de tâche il s’agit. Ainsi celles relatives aux user story (récit utilisateur), autrement dit les nouvelles fonctionnalités, sont jaunes, les tâches techniques sont orange, les bleus sont dédiés aux tâches techniques d’infrastructure et les bugs sont roses.

Vous distinguez peut-être sur la photo la présence sur certains « tickets » d’un triangle avec un point d’exclamation en son centre : il signale que l’accomplissement de la tâche a rencontré un obstacle. On dit alors de ce ticket qu’il est « bloqué » ; le daily stand-up est l’occasion de proposer son aide pour contribuer à la résolution du problème rencontré.

De nombreux outils et rituels sont utilisés et pratiqués par les équipes de SP, afin de chaque jour améliorer le site service-public.fr. Le Kanban est l’un d’entre eux, mais bien d’autres restent encore à découvrir dans les coulisses de cette grande aventure qu’est service-public.fr.